lundi 2 janvier 2017

2017, c'est parti !

Voici venu le moment de sacrifier à cette jolie tradition qui consiste à se souhaiter le meilleur pour la nouvelle année. Une manière de tourner la page - plus ou moins douloureuse et bancale - de celle qui s'achève.
Alors, en vrac :
- Soyons heureux, en bonne santé, entourés de ceux que nous aimons et qui nous aiment !
- Abordons avec confiance et courage les changements/bouleversements qui se profilent à l'horizon ! (Et en ce qui me concerne, ils sont nombreux et assez effrayants^^)
- Trouvons la force de nous lancer dans des projets, allons au bout de ceux que nous avons entamés ! Soyons créatifs, audacieux, déterminés !
- Savourons les petits bonheurs, n'hésitons pas à donner de nous-mêmes pour rendre heureux ceux que nous côtoyons !
Voilà, voilà. C’est déjà pas mal, hein.
Je sais, ça fait un peu sermon lénifiant et bien-pensant, mais bon... avec toutes ces belles résolutions, il devrait y avoir au moins une ou deux choses positives à sauver quand nous regarderons en arrière, fin décembre. Pas vrai ?



Et pour bien démarrer ce mois de janvier : "Un intense moment de plaisir". C'est le titre d'une critique drôle et enlevée de Piège dans les ruines qui vient de paraître avec 5 étoiles sur Amazon (entre autres) :
"Mon adolescence est, hélas, déjà très loin derrière moi. C'est dire si je ne représente pas du tout le public cible de cet ouvrage. Et pourtant, j'ai adoré ! Je me suis plongée avec délices dans la forêt vosgienne si bien dessinée sous la plume souple et déliée d'Alice Adenot-Meyer.

Les affres amoureuses des ados me laissent d'ordinaire de marbre. Ici, rien de tout ça. Une jolie histoire d'amour qui va éclore tout en douceur, sans acné, sans ricanements disgracieux et autres gamineries.

Mais ce qui est bien sûr au cœur du roman, c'est l'aventure et le mystère. L'auteur est responsable de mes nuits blanches. Impossible de poser le livre. Il me fallait connaître la suite. Et vite ! Certes, on n'est pas dans un thriller politico-james-bondesque avec retournements imprévisibles. Non. L'intrigue est sobre, sans falbalas inutiles et irréalistes. Et ça fait du bien."
(Alice de Castellané sur le forum Jeunes Écrivains, Amazon, etc.)
 La preuve par l'image :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire